Kitetoa-Bla-Bla

[ Page d'accueil | Sommaire | Recherche | Nouveau | Répondre | Suivant | Précédent | Remonter ]


Qu'est-ce que c'est que cette histoire de téléphone

De: JuL
Date: 30 Jun 2001
Time: 10:34:04
Remote Name: 145.228.71.146

Commentaires

Dans l'affaire Banque Directe, je trouve votre dernière trouvaille bien fumeuse ! Elle se résume à ça: "si nous n'avons pas reproduit ou fait reproduire cette manip par notre interlocuteur, nous ne doutons pas un instant de sa parole", et je trouve que là vous vous foutez vraiment de la gueule du monde.

Soit il y a vraiment une faille, et dans ce cas il vous appartenait de la vérifier, soit il n'y en a pas et vous n'aviez pas à en parler. Mais là, dire qu'un gars vous dit qu'il y a une faille, que vous n'avez pas pu vérifier, mais qu'il a une bonne bouille et que vous lui faites confiance, c'est proprement scandaleux !

J'apprécie de manière générale votre action, et je vous l'ai déjà dit à plusieurs reprises. Mais là il me semble que vous commencez à déraper sérieusement, et au final c'est votre crédibilité, pourtant précieuse, car longuement et difficilement construite, qui est en jeu.

Idem sur l'affaire Morgan. Que vous dénonciez les carences scandaleuses de sociétés prétendues expertes en sécurité comme Atos, ou qui laissent fuir des données personnelles concernant leurs utilisateurs comme Vivendi, je trouve ça très bien. Mais quand vous attaquez à une boîte de fringues, dont l'intranet est géré par un seul brave gars qui n'a rien demandé à personne, vous dépassez les bornes. Je me fiche complètement que l'intranet de Morgan soit troué ! Du moment que leurs fringues ne le sont pas, cela ne concerne qu'eux, et pas leurs clients (dont je ne suis pas d'ailleurs, sdep).

J'ai un peu l'impression que le succès vous monte à la tête. Prenez donc un peu de recul, et remettez donc la priorité sur le professionnalismen, plutôt que de tomber dans les travers que vous dénoncez vous-mêmes en essayant de faire du sensationnel à deux balles.


Dernière modification : 30 June 2001